Quelles sont les différentes techniques d’élagage d’arbre ?

Dans le domaine d’élagage, il existe différentes techniques pour élaguer les arbres. Les travaux d’élagage sont confiés à des élagueurs pour que les objectifs recherchés soient assurés et garantis. Les formations que les élagueurs professionnels ont reçues les permettent d’effectuer des travaux efficaces, quelle que soit l’espèce de l’arbre. Nous allons voir dans cet article les différentes techniques d’élagage d’arbres que les professionnels utilisent.

Lire la suite de Quelles sont les différentes techniques d’élagage d’arbre ?

L'intérêt de l'anglais en milieu professionnel

On ne le répétera jamais assez que l'anglais est la langue internationale, et à l'heure où le monde bouge de plus en plus rapidement cette affirmation est encore plus vraie. Le domaine professionnel n'échappe évidemment pas à cette vague et a dû s'adapter à un environnement en constante progression pour rester à un niveau de compétences exigeant. 

 

Lire la suite de L'intérêt de l'anglais en milieu professionnel

Comment se déroule la phase prétraitement par décantation lamellaire ?

L’installation d’un décanteur lamellaire est souvent nécessaire même dans un bassin de prétraitement. En effet, la décantation et une phase incontournable dans le cadre du traitement des eaux usées, car tant que ces dernières renferment des particules solides, le traitement ne pourra pas se faire de manière optimale. Plus de détail sur la phase prétraitement par décantation lamellaire. 

Décantation lamellaire : de quoi il est question ?

La phase décantation est obligatoire suite au traitement par floculation ou par coagulation. La raison en est que ce traitement implique la formation de particules lourdes, des éléments pouvant entraver le processus de traitement des eaux usées. La décantation se fait alors dans un bassin volumineux afin d’accélérer le processus de séparation des éléments solides des éléments liquides.

Dans le cadre d’une décantation lamellaire, les eaux usées circulent à travers les lamelles. À leur sortie, toutes les boues qu’elles contenaient seront éliminées et le traitement peut passer à sa prochaine étape. À noter que le décanteur lamellaire permet une décantation plus efficiente qu’un système traditionnel.  Les particules solides se déposent au fond du bassin et sont récupérées au moyen d’un autre système.

Quand utiliser le décanteur lamellaire ?

Le décanteur lamellaire est devenu un système incontournable d’autant plus que la quantité des eaux usées à traiter ne cesse de croître. Auparavant, seules les stations de traitement des eaux usées modernes étaient équipées de ce système. Aujourd’hui, toutes les stations en sont dotées étant donné l’importance du processus de décantation.

La décantation lamellaire a fait ses preuves maintes fois alors qu’elle repose sur un principe simple. De plus, le coût de son installation est moindre par rapport à d’autres systèmes. Il s’agit d’une évolution remarquable du système de décantation et elle garantit une efficacité optimale.

Comment se déroule la décantation lamellaire ?

Les décanteurs lamellaires sont installés dans les bassins qui suivent ceux dédiés à la floculation de l’eau. À noter que l’étape floculation est nécessaire étant donné que les particules fines ne peuvent pas être décantées de manière optimale. Une fois les flocs formés (particules grossières), les eaux usées traversent des plaques lamellaires de décantation et en sortent dépourvus de particules solides.

Dans le cadre d’une décantation lamellaire, l’évacuation de la boue se fait de manière optimale. En effet, le système est finement étudié étant donné qu’il est garant de l’efficacité du traitement des eaux usées.