On ne le répétera jamais assez que l'anglais est la langue internationale, et à l'heure où le monde bouge de plus en plus rapidement cette affirmation est encore plus vraie. Le domaine professionnel n'échappe évidemment pas à cette vague et a dû s'adapter à un environnement en constante progression pour rester à un niveau de compétences exigeant. 

 

Parallèlement, l'anglais est une des langues les plus employées en informatique et sur le web des supports extrêmement utilisés dans le domaine du travail, car indispensables à la communication et au bon fonctionnement de toute entreprise qui se respecte.

L'anglais : un outil indispensable pour travailler à l'international

Autre point incontournable pour les entreprises : s'étendre à un niveau international nécessite de parler la langue commerciale par excellence : l'anglais. Elle est indispensable pour communiquer avec les partenaires et les interlocuteurs étrangers potentiels avec qui les entreprises doivent collaborer. L'anglais permet de faire jouer la concurrence et de développer son activité. Aujourd'hui dans les entreprises françaises, d'après une étude de ABA English 48% des employés parle anglais en entreprise. Ce qui prouve bien que l'anglais devient de plus en plus un passage obligé, un outil incontournable à l'écrit comme à l'oral. Si vous ne parlez pas anglais à votre travail, ce n'est qu'une question de temps avant d'y arriver. Il est important pour les étudiants, comme les professionnels déjà en poste de se former à cette langue si ce n'est pas déjà le cas. Il s'agit d'un réel plus sur un curriculum vitae qui permet de booster sa carrière sur le marché du travail toujours plus concurrentiel.

Pour enrichir sa carrière

Parler couramment ou correctement anglais peut offrir des opportunités de carrière tous secteurs confondus. La restauration, le commerce, le droit, le tourisme, l'hôtellerie, énormément de domaines et de métiers usent de l'anglais. En particulier les sciences et les technologies l'utilisent aussi comme langue de base pour leur jargon. L'on peut également préciser que les technologies, connaissent un plein développement vers toujours plus d'innovations, ce qui ouvre à des emplois nouveaux, où l'anglais demeure une compétence très appréciée. Savoir parler anglais peut aussi rapporter un salaire plus important, du moins vous aider à négocier une rémunération revalorisée. Par exemple, en Suisse, les salaires sont de 18% plus élevé pour les salariés qui parlent anglais couramment. L'anglais est donc clairement un facteur de compétitivité. Pour un employé elle permet de faire jouer la concurrence lorsqu'il postule à un poste par rapport à d'autres candidats qui ne pratiquent pas la langue de Shakespeare.

Yves

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot ribvj ?

Fil RSS des commentaires de cet article