Moins de stress, plus de bonheur

Moins de stress, plus de bonheur : comment la pleine conscience peut combattre le stress

À quand remonte la dernière fois que vous avez pris une minute pour vous-même pour juste… respirer ?

Si vous ne vous en souvenez pas, vous n’êtes pas seul. Des réunions de travail à la garde d’enfants, en passant par l’exercice et le reste de votre liste de choses à faire, vous avez beaucoup à faire. En conséquence, vous pouvez vous sentir un peu (ou beaucoup) stressé.

La pleine conscience – la pratique consistant à diriger délibérément votre attention sur le moment présent – est un excellent moyen de lutter contre le stress, l’anxiété et le sentiment d’être submergé.

Comment la pleine conscience peut-elle profiter à mon bien-être ?

Bénéficiant à la fois à votre corps et à votre esprit, la pleine conscience est une approche globale du bien-être. En se connectant à vos pensées et à vos émotions, la pleine conscience peut transformer des expériences potentiellement négatives en résultats positifs.

Il y a deux composantes principales à la pleine conscience :

Attention : Concentrez-vous sur vos expériences et vos émotions, à la fois positives et négatives.

Acceptation : Observer ses émotions sans jugement, puis les laisser partir.

La pleine conscience peut réduire la réaction de votre corps au stress, ce qui a un effet domino sur le reste de votre santé.

La pleine conscience améliore votre santé mentale

Les défis de la vie sont inévitables, mais la façon dont vous y réagissez est la clé – et cela commence par le cerveau.

La pleine conscience a un impact sur les voies de stress dans le cerveau qui sont associées à la régulation de l’attention et des émotions. En vous aidant à vous concentrer sur le présent, cela peut vous aider à éviter de répondre aux défis de la vie avec des pensées négatives ou des réactions inutiles, telles que l’inquiétude et les obsessions face à une expérience négative.

Il a été démontré que la pleine conscience est bénéfique pour des conditions telles que :

Dépression et anxiété

Trouble obsessionnel compulsif

Abus de substance

Troubles de l’alimentation

conflits de couple

La pleine conscience améliore votre santé physique

Votre santé mentale et physique sont intimement liées. En améliorant votre santé mentale, vous favoriserez également votre santé physique. Il a été démontré que les techniques de pleine conscience :

Soulager le stress

Abaisser la tension artérielle

Réduire la douleur chronique

Traiter les maladies cardiaques

Booster le système immunitaire

Soulager les problèmes d’estomac

Améliorer le sommeil, ce qui profite à la fois à votre santé mentale et physique

Produire des endorphines (produits chimiques dans le cerveau qui agissent comme des analgésiques naturels)

La pleine conscience améliore votre qualité de vie

Si l’amélioration de la santé mentale et physique n’était pas une motivation suffisante, les techniques de pleine conscience peuvent également vous aider à vivre une vie plus épanouie. En apprenant à vous concentrer sur le moment présent, la pleine conscience peut vous aider à :

S’engager pleinement dans les activités

Gérer les situations difficiles

Évitez de vous soucier du passé ou du présent

Créer des liens profonds avec les autres

Savourez des moments agréables de la vie

Comment commencer à pratiquer la pleine conscience ?

Il n’y a pas qu’une seule façon de s’engager dans la pleine conscience. Mais quelle que soit votre approche, l’objectif reste le même : faites attention à vos pensées et sensations actuelles sans aucun jugement, et laissez passer les expériences.

La pleine conscience vous permet de vous concentrer sur :

Sensations corporelles, comme des démangeaisons ou des picotements

Facteurs sensoriels, y compris les images, les sons, les odeurs, les goûts et les touchers

Les émotions, telles que la joie, la colère, la frustration

Envies, comme pour une substance ou un comportement addictif

Méditation de base de pleine conscience

Une façon de s’engager dans la pleine conscience est une méditation de pleine conscience de base :

Asseyez-vous sur une chaise avec le dos droit ou les jambes croisées sur le sol.

Choisissez un aspect de votre respiration, comme la sensation de l’air qui s’écoule dans votre narine et hors de votre bouche, ou la sensation de votre abdomen qui monte lorsque vous inspirez et expirez, et concentrez-vous dessus.

Après avoir réduit votre concentration sur cette sensation, commencez à élargir votre concentration. Faites attention aux autres sons, sensations et idées.

Considérez chaque pensée ou sentiment sans la juger comme bonne ou mauvaise.

Si votre esprit commence à s’emballer, revenez à votre respiration, puis développez à nouveau votre conscience.

Pleine conscience informelle : se concentrer sur le présent

Une façon moins formelle de s’engager dans la pleine conscience est de prêter attention au moment présent :

Choisissez n’importe quelle tâche ou expérience, comme manger, prendre une douche ou marcher.

Concentrez votre attention sur les sensations de votre corps.

Inspirez par le nez, en envoyant de l’air vers le bas vers le bas de votre ventre et en permettant à votre ventre de se dilater complètement.

Expirez par la bouche.

Faites attention aux sensations de chaque respiration complète.

Continuez votre tâche lentement et avec une délibération complète en engageant et en savourant chaque sensation, y compris chaque vue, toucher et savourer.

Si vous remarquez que votre esprit commence à vagabonder, ramenez doucement votre attention sur les sensations du moment.

Pleine conscience : concentration, acceptation et soulagement du stress

La concentration est la clé de la pleine conscience. Cependant, cela demande de la pratique, et parfois, cela peut ne pas être relaxant du tout. Mais avec de la patience et de l’acceptation, la pleine conscience peut vous aider à devenir plus conscient de vous-même et à vous sentir plus à l’aise avec vos expériences quotidiennes, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

En vous engageant dans des techniques de pleine conscience, vous investissez dans vous-même et dans votre santé. Cela peut non seulement vous aider à vaincre le stress sur le moment, mais aussi pour de nombreuses années à venir.

salade

4 régimes équilibrés à suivre pour maigrir sainement

La perte de poids rapide requiert généralement l’adoption des régimes à caractère trop draconiens. Elle fait souvent l’objet de l’effet de rebond ou effet yoyo, un phénomène de reprise des kilos perdus. Si vous cherchez à maintenir les poids que vous envisagez de perdre, il vous faut veiller à maigrir sainement, de manière à suivre surtout les régimes équilibrés et à bannir tout régime restrictif. Tour d’horizon des 4 régimes meilleurs régimes équilibrés garant d’une perte de poids saine.

Le régime acide-base

Ce type de programme diététique perte de poids repose essentiellement sur l’équilibre acido-basique de l’organise. Ainsi, il se caractérise surtout par la consommation exclusive des aliments alcalins ou basiques. En parallèle, le régime prône la réduction drastique des nourritures acides. De ce fait, la perte de poids saine ne se fait pas attendre.

Le régime acide-base promet aussi une perte de poids très durable. Le régime acide-base privilégie les nourritures riches en minéraux : fruits frais, légumes frais, fruits à coque, fruits secs,

Les aliments suivants aussi restent autorisés avec la diète acide-base, mais leur consommation doit être modérée : céréales, laitages, œufs, fruits de mer, poissons, viandes rouges, sel. Avec l’alimentation acide-base, vous avez à élimine totalement tout aliment industriel.

Le régime californien

Tout comme le régime acide-base, le régime californien est à caractère sain, mais son avantage repose sur sa facilité d’utilisation. Il est même baptisé « régimes pour les paresseux ». Il permet de manger tout, car aucune restriction alimentaire n’est autorisée avec ce régime.

Plus proche du régime méditerranéen, le régime californien est un régime trois temps : il se constitue de 3 phases distinctes dont la phase d’attaque, la phase de croisière et la phase de stabilisation.

La phase d’attaque dure généralement 10 jours, et elle se caractérise essentiellement par des protéines. Plus précisément, elle requiert que l’alimentation soit composée de 45% de protéines. Elle prône ainsi la consommation des viandes, des fruits de mer, des poissons et des laits et leurs dérivés.

Pendant la phase de croisière, les protéines animales font toujours partie de votre alimentation, mais elles se doivent d’être accompagnées par des protéines végétales et des légumes frais. Quant à la phase de stabilisation, elle nécessite surtout de manger tout ce qui est aliment sain : fruits frais, fruits secs, légumes frais, légumineuses, viandes, poissons, etc.

Le régime Seignalet

Contrairement au régime acide-base et au régime californien, le régime Seignalet est légèrement restrictif, mais il se caractérise toujours par une alimentation saine. La raison d’être première de ce régime est de lutter contre les maladies chroniques et les maladies d’élimination.

Il est pourtant garant d’une perte de poids saine. En effet, il prône la consommation des nourritures plus nutritives telles que les poissons et les crustacés cuits à la vapeur. Les légumes légèrement cuits à l’eau ou cuits à la vapeur font partie intégrante de l’alimentation du régime Seignalet.

Avec le régime Seignalet, il vous faut faire la chasse aux aliments sucrés tels que les friandises chocolatées, les confitures et les biscuits pour apéritif, Les céréales trop riches en gluten suivantes figurent parmi les aliments déconseillés avec la diète Seignalet : orge, blé, seigle, avoine, épeautre, maïs.

Le régime Kousmine

Mis au point par une nutritionniste russe appelée Catherine Kousimine, le régime Kousmine n’est réellement pas un régime alimentaire à proprement parler. Il se caractérise plutôt par un rééquilibrage alimentaire.

La diète Kousmine consiste à optimiser l’hygiène intestinale, car pour Kousmine, lorsque le transit intestinal est à son meilleur fonctionnement, la digestion des aliments se fait de la manière la plus facile qui soit. Par conséquent le métabolisme s’accélère.

Certains principes du régime acide-base figurent parmi les principes du régime Kousmine. C’est vrai parce que le régime de Catherine Kousmine requiert aussi la consommation des nourritures à caractère alcalin. Toute alimentation hypocalorique est bannie avec le régime Kousmine.

Le régime Kousmine nécessite de faire la part belle aux légumes riches en bêta-carotène et en fibres alimentaires, aux céréales complètes et aux protéines végétales. À part cela, certains modes de cuisson restent à privilégier avec le régime, à savoir la cuisson à l’étouffé, la cuisson à la vapeur et toute cuisson à une température assez basse.

Pourquoi ne pas essayer le massage naturiste en couple

Pourquoi ne pas essayer le massage naturiste en couple

Le massage naturiste est une technique qui intéresse les hommes, les femmes et surtout les couples dus à son caractère original et efficace. Il s’agit d’un massage de corps à corps en utilisant les différentes parties de l’anatomie humaine dans la nudité totale. Les couples favorisent cette méthode sans avoir une arrière-pensée ni un esprit déplacé envers son partenaire. 

Lire la suite