4 régimes équilibrés à suivre pour maigrir sainement

La perte de poids rapide requiert généralement l’adoption des régimes à caractère trop draconiens. Elle fait souvent l’objet de l’effet de rebond ou effet yoyo, un phénomène de reprise des kilos perdus. Si vous cherchez à maintenir les poids que vous envisagez de perdre, il vous faut veiller à maigrir sainement, de manière à suivre surtout les régimes équilibrés et à bannir tout régime restrictif. Tour d’horizon des 4 régimes meilleurs régimes équilibrés garant d’une perte de poids saine.

Le régime acide-base

Ce type de programme diététique perte de poids repose essentiellement sur l’équilibre acido-basique de l’organise. Ainsi, il se caractérise surtout par la consommation exclusive des aliments alcalins ou basiques. En parallèle, le régime prône la réduction drastique des nourritures acides. De ce fait, la perte de poids saine ne se fait pas attendre.

Le régime acide-base promet aussi une perte de poids très durable. Le régime acide-base privilégie les nourritures riches en minéraux : fruits frais, légumes frais, fruits à coque, fruits secs,

Les aliments suivants aussi restent autorisés avec la diète acide-base, mais leur consommation doit être modérée : céréales, laitages, œufs, fruits de mer, poissons, viandes rouges, sel. Avec l’alimentation acide-base, vous avez à élimine totalement tout aliment industriel.

Le régime californien

Tout comme le régime acide-base, le régime californien est à caractère sain, mais son avantage repose sur sa facilité d’utilisation. Il est même baptisé « régimes pour les paresseux ». Il permet de manger tout, car aucune restriction alimentaire n’est autorisée avec ce régime.

Plus proche du régime méditerranéen, le régime californien est un régime trois temps : il se constitue de 3 phases distinctes dont la phase d’attaque, la phase de croisière et la phase de stabilisation.

La phase d’attaque dure généralement 10 jours, et elle se caractérise essentiellement par des protéines. Plus précisément, elle requiert que l’alimentation soit composée de 45% de protéines. Elle prône ainsi la consommation des viandes, des fruits de mer, des poissons et des laits et leurs dérivés.

Pendant la phase de croisière, les protéines animales font toujours partie de votre alimentation, mais elles se doivent d’être accompagnées par des protéines végétales et des légumes frais. Quant à la phase de stabilisation, elle nécessite surtout de manger tout ce qui est aliment sain : fruits frais, fruits secs, légumes frais, légumineuses, viandes, poissons, etc.

Le régime Seignalet

Contrairement au régime acide-base et au régime californien, le régime Seignalet est légèrement restrictif, mais il se caractérise toujours par une alimentation saine. La raison d’être première de ce régime est de lutter contre les maladies chroniques et les maladies d’élimination.

Il est pourtant garant d’une perte de poids saine. En effet, il prône la consommation des nourritures plus nutritives telles que les poissons et les crustacés cuits à la vapeur. Les légumes légèrement cuits à l’eau ou cuits à la vapeur font partie intégrante de l’alimentation du régime Seignalet.

Avec le régime Seignalet, il vous faut faire la chasse aux aliments sucrés tels que les friandises chocolatées, les confitures et les biscuits pour apéritif, Les céréales trop riches en gluten suivantes figurent parmi les aliments déconseillés avec la diète Seignalet : orge, blé, seigle, avoine, épeautre, maïs.

Le régime Kousmine

Mis au point par une nutritionniste russe appelée Catherine Kousimine, le régime Kousmine n’est réellement pas un régime alimentaire à proprement parler. Il se caractérise plutôt par un rééquilibrage alimentaire.

La diète Kousmine consiste à optimiser l’hygiène intestinale, car pour Kousmine, lorsque le transit intestinal est à son meilleur fonctionnement, la digestion des aliments se fait de la manière la plus facile qui soit. Par conséquent le métabolisme s’accélère.

Certains principes du régime acide-base figurent parmi les principes du régime Kousmine. C’est vrai parce que le régime de Catherine Kousmine requiert aussi la consommation des nourritures à caractère alcalin. Toute alimentation hypocalorique est bannie avec le régime Kousmine.

Le régime Kousmine nécessite de faire la part belle aux légumes riches en bêta-carotène et en fibres alimentaires, aux céréales complètes et aux protéines végétales. À part cela, certains modes de cuisson restent à privilégier avec le régime, à savoir la cuisson à l’étouffé, la cuisson à la vapeur et toute cuisson à une température assez basse.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *