Comment se détacher de la dépendance à la pornographie ?

Se masturber pour avoir un l’orgasme procure une sensation de bien-être et de paix mais seulement dans un court instant. Pour garder cette sensation, il faut recommencer encore et encore, au point d’entrainer une dépendance à la pornographie.

Comment devient-on accro à la masturbation ?

Comme la cigarette, le porno s’installe petit à petit dans vos habitudes. Plus le temps passe, plus vous en devenez accro. Au début, vous explorez les sites pornographiques occasionnellement pour assouvir vos besoins sexuels ou par curiosité. Puis, vous n’arrivez plus à dormir sans un film X et vous reprenez le matin au réveil. Vous ne pouvez plus arrêter la pornographie.
À la longue, l’envie de vous masturber vire à l’obsession. Cette pratique occupera tous votre temps libres. Sans vous en rendre compte, vous sombrez dans l’addiction à la pornographie. Cette forme de pathologie se traduit souvent par une envie compulsive de consulter des sites X. Une fois devant les images ou vidéos pornographiques, vous vous adonnez à la masturbation sans pouvoir vous arrêter.
Lorsque vous êtes accro au porno, vous ne pensez à rien d’autre qu’une partie de plaisir devant des vidéos X. Vous vous éloignez des autres pour pouvoir vous masturber tranquillement, sans envie ni besoin particulier. Cela devient une habitude qui n’en finit plus même si vous n’éprouvez pas du réel plaisir. Pire, elle s’accompagne souvent d’une sensation désagréable où se mêlent solitude, honte et culpabilité.

Comment sortir de la dépendance au porno ?

Une fois dedans, sortir de la dépendance à la pornographie n’est pas une mince affaire. D’une part, il faut comprendre comment vous en êtes arrivé là, et pourquoi arrêter la masturbation. Cela vous permet de caractériser, anticiper et prévenir les situations. D’autre part, se détacher du porno implique des régimes.
Fixez des objectifs à atteindre chaque jour, de sorte à réduire la consommation jusqu’à l’arrêt total. Ne vous laissez pas guider par vos envies. Apprenez à les contrôler au lieu de vous laisser submerger par la dépendance au porno. Les activités de substitution telles que le sport et les sortie avec des amis sont vivement conseillées.
Si vous craignez la rechute, mettez en place un système de protection sur vos outils de navigation. Utilisez votre ordinateur uniquement en lieux publics si nécessaire.

Faut-il une thérapie contre cette addiction ?

La réussite du projet de sevrage pornographique relève de la volonté et de la motivation. D’ailleurs, l’aide extérieure est toujours la bienvenue, aussi embarrassante soit la situation. Se confier en tant qu’accro à la masturbation à des proches paraît honteux, sans parler du jugement qu’ils peuvent porter à votre égard. Dans ce cas, la thérapie réalisée avec un professionnel qui vous comprend reste la meilleure option.
Certains cabinets se proposent pour vous aider à surmonter votre addiction à la pornographie et à réintégrer la société. Ils mettent à votre service leur savoir-faire et leurs expériences acquises au fil des années d’accompagnement des personnes accros à la masturbation. Les séances seront assurées par un thérapeute-coach formé aux TCCE et à l’Ennéagramme. Elles se déroulent en ligne ou en direct et se fondent sur les valeurs suivantes :

  • Conviction ;
  • Cohérence ;
  • Compétente ;
  • Cœur ;
  • Compagnonnage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.